Quel statut ?

Mon choix s’oriente sur le Portage Salarial, un statut éprouvé qui permet à des professionnels autonomes de créer ou exercer leur activité sans les contraintes et les risques de la création d’entreprise ou de statuts plus précaires comme l’auto-entrepreneur ou l’indépendant (TNS).

Les professionnels autonomes qui choisissent ce statut pour exercer leur métier sont salariés de la société de portage et agissent de manière autonome dans leurs actions commerciales et la réalisation de leurs missions.

Qui peut être salarié porté ?

L’emploi en Portage Salarial offre une solution avantageuse dans beaucoup de situations :

  • Demandeurs d’emploi, souhaitant réaliser des missions ponctuelles ou utiliser le portage salarial© comme tremplin vers une embauche
  • Créateurs d’entreprises, testant leurs projets sans risque avant la création de leur propre structure
  • Retraités ou préretraités souhaitant conserver une activité professionnelle et compléter leur retraite
  • Professionnels souhaitant mieux valoriser leurs compétences, ou exercer en temps choisi
  • Salariés souhaitant exercer une activité complémentaire,
  • Jeunes diplômés souhaitant acquérir une première expérience professionnelle soit à l’issue de leur cursus soit dans le cadre de leurs études

Professionnels travaillant en temps partagé et qui souhaitent regrouper l’ensemble de leurs activités dans le cadre d’un employeur unique en portage salarial.
(source : PEPS, Syndicat des Professionnels de l’Emploi en Portage Salarial).

 

Quid pour les entreprises ?
P
résentation du portage par Prospactive,
qui accompagne des PME
dans la mise en place d’action commerciale.

Le portage salarial, une arme efficace pour relancer l’emploi

Apparu il y a plus de 35 ans, le portage salarial est toujours peu (re)connu dans notre société. Et c’est une tare de notre système social. Retour sur ces nouveaux contrats de travail, aussi méconnus qu’efficaces.

Le système économique français et son marché de l’emploi subissent sans aucune doute une mutation, un renouveau. Il apparaît donc comme une urgence de trouver des alternatives au schéma classique de l’emploi. Voici une présentation en 4 points, du portage salarial, qui connaît un succès fulgurant !

Innovant

Ce statut tripartite est un statut hybride. Il est à mi-chemin entre le salariat et l’entrepreneuriat et permet d’exercer une activité de façon autonome en limitant les contraintes et les risques inhérents à la création d’entreprise. Le salarié porté délègue alors à l’entreprise de portage la gestion de l’ensemble des tâches administratives engendrées par son activité et conserve par la même tous les avantages sociaux du statut de salarié.

Efficace

La nature même de ce statut le rend redoutable, pour les travailleurs comme pour leurs clients. Et pour cause, la prise en charge de la gestion administrative de l’indépendant le sécurise d’une part, et d’autre part lui offre la possibilité de se consacrer pleinement à son coeur de métier. Les clients de l’indépendant ne sont pas en reste puisque ce statut leur permet de bénéficier d’une expertise et de compétences sans pour autant subir le poids d’une embauche à temps plein, dont ils n’ont d’ailleurs pas nécessairement besoin. Cette flexibilité est également une alternative très intéressante pour les seniors qui souhaitent terminer leur carrière en toute sérénité.

Solide

Si le portage salarial existe depuis plus de 35 ans, il n’a officiellement été légitimé qu’en 2015. En effet, même s’il a été introduit en 2008 dans le Code du Travail, son décret d’application date de décembre 2015. C’est grâce à ce socle juridique solide que le portage salarial connaît son essor et se développe considérablement dans l’économie française ces dernières années.

Méconnu

Si se « mettre à son compte » est une solution désormais ancrée dans l’esprit des français, le panel des possibilités que cela implique est souvent méconnu. Pour preuve, « d’après une étude réalisée par l’Ifop, 66% des sondés ne connaissent pas le nom de portage salarial ». Sa pertinence n’est cependant pas en cause : en effet, les derniers chiffres en la matière nous montrent que  50 000 cadres sont en portage aujourd’hui, ce chiffre se verra d’ailleurs décuplé à l’horizon 2020.

Ce statut, par sa souplesse et sa nature intrinsèque, permet à de nombreux indépendants de résoudre l’équation entre vie professionnelle et vie privée tout en favorisant l’économie de nos entreprises. Il s’agit donc d’une solution prometteuse pour lutter contre le chômage et permettre aux salariés d’aujourd’hui de vivre une vie d’indépendant demain, en toute flexibilité et en toute sécurité.

Le portage par Prospactive